Comment sortir de la boulimie ? Nos conseils pour stopper ses crises de boulimie

La boulimie est une pathologie qui touche plusieurs centaines de milliers de personnes rien qu’en France…

Si ce sont les femmes les plus concernées par ce trouble du comportement alimentaire (90% des personnes souffrant de la boulimie sont des femmes), les hommes n’en restent toutefois pas épargnés.

En réalité, 100% des individus sont concernés par les troubles du comportement alimentaire. Les TCA ne sont pas des maladies comme les autres. On « attrape » pas la boulimie comme on pourrait attraper un virus. Et bien difficile de s’en préserver, étant donné qu’un TCA relève relève essentiellement de notre état psychologique.

Boulimie : La cause d’un mal-être psychologique

La boulimie est avant tout une conséquence d’un mal-être intérieur, un trouble dont parfois la cause est difficilement identifiable (traumatisme du passé par exemple que le cerveau a refoulé).

Ainsi, de part sa nature psychologique, sortir de la boulimie est plus complexe que ce qu’il n’y parait. Il ne s’agit pas simplement de retrouver un comportement alimentaire stable et équilibré par la simple volonté des choses, tout comme one ne soigne pas sa phobie du vide en un claquement de doigts.

Un travail bien souvent de longue haleine sur sa psychologie et son état d’esprit doit être fait.

Le problème avec la boulimie, est qu’elle se manifeste sous forme de crises. Des crises compulsives incontrôlables, que la victime de ne peut stopper.

Ces crises, causées par une sensation de mal-être profond, s’accompagnent de sentiment de culpabilité face au fait de manger par épisode, de grandes quantités de nourriture, ce qui engendre généralement une prise de poids (dans le cas d’une boulimie dite classique), qui engendre elle-même encore plus de souffrance psychologique chez la victime (ne plus se sentir bien dans sa peau, dégoût de soi, perte de confiance et d’estime de soi, etc.)

Un véritable cercle vicieux…

Dans un cas de boulimie où les personnes régurgitent leurs aliments, il est d’autant plus difficile pour les proches de s’apercevoir de la détresse de la victime, étant donné qu’elle a un contrôle strict de son poids et cache secrètement (comme dans le cas d’une boulimie classique), ses périodes de crises. Si la victime garde secret sa boulimie, c’est avant tout par peur du jugement d’autrui, et à cause du sentiment de culpabilité et de honte qui l’envahit quotidiennement.

Vous l’avez compris, la boulimie est un fléau dont il est très compliqué d’en sortir.

Alors comment remédier à cela ? Comment réussir à sortir de la boulimie malgré le fait que la victime souffre intérieurement, et seule, et qu’à chaque crise, elle souffre de plus en plus psychologiquement ?

Comment renouer sa relation avec la nourriture ? Comment retrouver un équilibre alimentaire pour se sentir mieux au quotidien, se libérer de ce poids que les personnes boulimiques tendent à cacher ?

Comment redorer l’image que l’on a de soi, reprendre confiance en soi, et tout simplement être heureux avec le corps que l’on a ?

Car bien souvent, la boulimie est causée par cette frustration de ne pas avoir un corps parfait comme la société voudrait que l’on ait…

Tant de question, auxquelles nous allons essayer de répondre.

Voici nos conseils pour sortir de la boulimie et stopper ses crises de boulimie répétitives…

Sortir de la boulimie : Nos 4 conseils pour guérir de ce trouble

sortir de la boulimie conseils
  • Opter pour une aide psychologique individuelle

La boulimie est une conséquence d’un mal-être intérieur, parfois profond dont il est difficile d’en identifier la cause. Opter pour une (ou plusieurs) séance avec un psychologue ou un spécialiste du domaine de la psychologie, pourrait vous permettre de cibler cet élément déclencher, cette fameuse source du problème, qui vous plonge aujourd’hui dans une situation de boulimie compliquée.

La boulimie entraine des crises incontrôlables où les victimes ne peuvent s’empêcher de manger de la nourriture en grande quantité pour en quelque sorte combler ce mal-être.

En agissant sur la véritable cause du conflit interne, alors il sera plus facile pour la personne qui souffre de boulimie, de retrouver un équilibre alimentaire stable et de contrôler (puis stopper) à terme toute forme de crises ou de rechutes.

Les psychologues sont à même d’analyser et de comprendre ce qui vous cause ce trouble du comportement alimentaire, et saura vous promulguer des conseils pour vous sentir mieux au quotidien.

  • Opter pour des thérapies de groupe

Les thérapies de groupe ont l’avantage de vous confronter à d’autres personnes disposant du même trouble du comportement alimentaire que vous.

Etant donné que la boulimie renferme la victime sur elle-même, et cherche à tout prix à cacher sa boulimie (par peur du jugement, par sentiment de honte et de culpabilité), le fait d’en parler avec des personnes qui vous comprennent et qui sont dans la même situation que vous peut vous débloquer et vous libérer d’un poids psychologique.

En vous ouvrant aux autres, en échangeant à propos de votre TCA, en discutant avec d’autres sans crainte d’être jugé, en faisant des exercices qui serviront à vous décomplexer ou à changer vos habitudes (comme les TCC ou Thérapies Comportementales et Cognitives), vous allez pouvoir vous sentir mieux, retrouver confiance en vous, et petit à petit, réapprendre à vous aimer et à sortir de la boulimie.

  • Opter pour une thérapie familiale

Comme évoqué précédemment, les personnes souffrant de boulimie tendent à cacher leur pathologie par peur du jugement des autres notamment. Et pourtant, parler de ses problèmes, et évacuer en quelques sorte toute cette souffrance que vous subissez quotidiennement va vous permettre de vous sentir libérée.

En parler avec sa famille, des proches ou des personnes de confiance, capables de vous comprendre et de vous conseiller sans vous juger peut vous débloquer de votre situation et sortir de la boulimie à terme.

Mais comment en parler sans avoir peur du regard des autres ? Comment être sûr que vos proches vont pouvoir parfaitement vous soutenir dans votre combat ? C’est là que les thérapies familiales interviennent.

  • L’auto-persuasion et l’auto-motivation

Vous « auto-motiver » à aller mieux est bien plus facile à dire qu’à faire. Et c’est d’ailleurs là la plus grande difficulté pour sortir de la boulimie étant donné que les personnes qui en souffrent ont un conflit interne qui les piège dans un cercle psychologique vicieux.

Par « auto-motivation », nous entendons le fait d’aller vous-même chercher votre source de motivation.

Vous savez que vous souffrez, et que malgré toute votre bonne volonté, vous n’arrivez pas à contrôler vos épisodes de crises. Ce que nous vous conseillons donc, est de trouver une source d’inspiration externe, c’est-à-dire de lire ou d’écouter des personnes qui comme vous ont subit la boulimie mais qui ont réussi à s’en sortir.

Les anciens boulimiques qui ont su sortir de la boulimie, sont les plus à même de comprendre votre douleur et de vous en parler.

Écouter les personnes qui ont réussi est donc très inspirant et motivant pour réussir à s’en sortir. Que ce soit à travers les livres, des articles de blogs, des témoignages, des vidéos YouTube, vous trouverez toujours quelqu’un qui comme vous souffre ou a souffert de la boulimie, et qui vous donnera d’excellents conseils pour vous aider à vous en sortir.